SOLDES ! Jusqu'à -40 %, profitez-en, les stocks sont limités !

L’exercice de Kegel est-il un danger pour votre périnée ?

Incontinence
L’exercice de Kegel est-il un danger pour votre périnée ?

Les exercices de Kegel sont souvent recommandés pour renforcer les muscles du plancher pelvien, notamment après l’accouchement ou en cas d’incontinence urinaire. Cependant, certaines personnes s’interrogent sur les risques de ces exercices. L’exercice de Kegel est-il dangereux pour votre périnée ?

Lorsqu’ils sont pratiqués correctement, les exercices de Kegel sont sans danger et apportent de nombreux bénéfices. Ils permettent de tonifier les muscles du plancher pelvien, améliorant ainsi le contrôle de la vessie et prévenant les fuites urinaires involontaires. Pour les femmes, ils peuvent également favoriser une meilleure sensation lors des rapports sexuels.

Cependant, il est essentiel de bien maîtriser la technique pour éviter tout risque de sur sollicitation musculaire. Si vous souffrez d’incontinence urinaire ou d’autres troubles du plancher pelvien, consultez un professionnel de santé qui pourra vous guider dans la pratique des exercices de Kegel.

Qu’est-ce que l’exercice de Kegel ?

L’exercice de Kegel est une technique simple et efficace pour renforcer les muscles du plancher pelvien. Il consiste à contracter et relâcher les muscles qui entourent les organes pelviens, comme la vessie et le rectum.

exercice de kegel danger homme et femme
exercice de kegel danger homme et femme

Le plancher pelvien est un groupe de muscles situé au bas du bassin, formant une sorte de hamac musculaire. Son rôle est essentiel pour :

  • Soutenir les organes pelviens (vessie, utérus, rectum)
  • Contrôler la continence urinaire et fécale
  • Faciliter l’accouchement chez la femme
  • Contribuer à la fonction sexuelle

Lorsque ces muscles sont affaiblis, par exemple après une grossesse, un accouchement ou avec le vieillissement, cela peut entraîner divers troubles comme l’incontinence urinaire ou les prolapsus d’organes.

C’est là qu’interviennent les exercices de Kegel. En contractant et relâchant ces muscles de manière répétée, on les renforce progressivement. Cela permet de mieux contrôler la vessie, de prévenir les fuites urinaires involontaires et de soutenir les organes pelviens.

La technique est simple, mais doit être bien maîtrisée. Il est recommandé de consulter un professionnel de santé pour apprendre à bien cibler les bons muscles et pratiquer ces exercices de façon optimale.

Quel est l’intérêt des exercices de Kegel en cas d’incontinence ?

Les exercices de Kegel sont très efficaces pour prévenir l’incontinence urinaire en renforçant les muscles du plancher pelvien. Voici comment ils agissent :

Renforcement des muscles du plancher pelvien

Les exercices de Kegel consistent à contracter et relâcher les muscles du plancher pelvien, qui soutiennent la vessie, l’utérus (chez la femme), le rectum et les organes pelviens. En tonifiant ces muscles, on améliore leur capacité à se resserrer et à mieux contrôler les fuites urinaires involontaires.

Meilleur contrôle de la vessie

En pratiquant régulièrement les exercices de Kegel, les muscles pelviens deviennent plus forts et plus résistants à la fatigue. Cela permet de mieux retenir les urines et d’éviter les fuites lors d’efforts comme la toux, les éternuements ou le rire. Le contrôle volontaire de la vessie s’en trouve amélioré.

Prévention des causes d’incontinence

Les exercices de Kegel aident à prévenir l’incontinence en s’attaquant à certaines causes comme l’affaiblissement musculaire dû à la grossesse, l’accouchement, la ménopause ou le vieillissement. Ils renforcent le soutien des organes pelviens et préviennent leur descente, une autre cause fréquente d’incontinence.

En résumé, par leur action de renforcement musculaire ciblée, les exercices de Kegel constituent un excellent moyen de prévenir l’incontinence urinaire à tout âge, en améliorant la résistance et le contrôle des muscles pelviens

L’exercice de Kegel peut-il être dangereux ?

Dangers pour les hommesBénéfices pour les hommesDangers pour les femmesBénéfices pour les femmes
Risques possibles si l’exercice est fait avec la vessie pleine ou lors de l’urination, pouvant entraîner un affaiblissement des muscles et augmenter le risque d’infection urinaire.Renforcement des muscles du plancher pelvien, prévention de l’incontinence urinaire et fécale après une chirurgie de la prostate, aide au contrôle de l’éjaculation précoce.Aucun risque si l’exercice est bien exécuté.Tonification des muscles pelviens après grossesse, accouchement ou ménopause, prévention des fuites urinaires et des prolapsus d’organes pelviens, amélioration des sensations et de l’orgasme lors des rapports sexuels.
Ce tableau résume les points principaux concernant les dangers potentiels et les nombreux bénéfices des exercices de Kegel pour les hommes et les femmes.

L’exercice de Kegel peut-il être un danger pour un homme ?

Non, les exercices de Kegel ne présentent aucun danger pour les hommes lorsqu’ils sont pratiqués correctement. Par exemple, il est important de ne pas prendre l’habitude de démarrer et d’interrompre votre jet d’urine. Le fait de pratiquer ces exercices quand votre vessie est pleine, ou quand vous urinez réellement, peut vraiment affaiblir vos muscles. Cela peut aussi vider incomplètement votre vessie, et ainsi augmenter vos risques d’infection urinaire.

Bien réalisés, ils apportent, au contraire, de nombreux bénéfices en renforçant les muscles du plancher pelvien. Après une chirurgie de la prostate par exemple, ces exercices sont recommandés pour prévenir l’incontinence urinaire et fécale. Ils peuvent également aider à retarder l’éjaculation précoce en améliorant le contrôle musculaire

L’exercice de Kegel pour les femmes : notre avis

Les exercices de Kegel pour les femmes sont également sans risque s’ils sont bien exécutés. Ils permettent de tonifier les muscles pelviens affaiblis par la grossesse, l’accouchement ou la ménopause. Cela prévient efficacement les fuites urinaires et les prolapsus d’organes pelviens. De plus, en renforçant ces muscles, les exercices de Kegel procurent une meilleure sensation lors des rapports sexuels et facilitent l’orgasme.

La clé est d’apprendre à bien cibler les bons muscles du plancher pelvien. Il est conseillé de se faire guider initialement par un professionnel de santé. Une fois la technique maîtrisée, ces exercices simples et naturels n’entraînent aucun effet secondaire et apportent de multiples bienfaits pour la santé féminine.

Dans quels cas l’exercice de Kegel peut-il être contre-indiqué ?

L’exercice de Kegel est généralement recommandé pour renforcer les muscles du plancher pelvien et prévenir l’incontinence urinaire et fécale. Cependant, il peut être contre-indiqué dans certaines situations :

Après une chirurgie récente

Il est important de consulter un professionnel de santé avant de commencer les exercices de Kegel après une chirurgie récente, notamment une chirurgie de la prostate ou une césarienne. Le médecin pourra vous guider sur la façon de pratiquer ces exercices en sécurité et éviter tout risque de complications.

En cas de douleur ou de blessure

Si vous ressentez de la douleur ou avez une blessure dans la région pelvienne, il est déconseillé de pratiquer les exercices de Kegel jusqu’à ce que la douleur ou la blessure soit guérie. Les exercices pourraient aggraver la situation et causer plus de dommages.

Pendant la grossesse

Bien que les exercices de Kegel soient souvent recommandés pendant la grossesse pour prévenir l’incontinence urinaire, il est important de consulter un médecin avant de commencer. Certains exercices peuvent être contre-indiqués en fonction de la situation individuelle de la femme enceinte.

En cas de problèmes de santé sous-jacents

Il est essentiel de consulter un professionnel de santé avant de commencer les exercices de Kegel si vous avez des problèmes de santé sous-jacents tels que des hernies, des prolapsus d’organes pelviens ou des affections neurologiques. Le médecin pourra vous aider à adapter les exercices à vos besoins spécifiques et éviter tout risque de complications.

Avec un cathéter de Foley

Cela peut provoquer des spasmes de la vessie et des saignements. Redémarrez les exercices du plancher pelvien quand le cathéter a été enlevé.

En résumé, bien que les exercices de Kegel soient généralement sans danger, il est important de consulter un professionnel de santé avant de commencer.