Prêt(e) pour l'été ? Rollator, canne, scooter...découvrez nos produits d'aide au déplacement !

Col du fémur cassé : comment l’éviter et le protéger ?

Aide au quotidien
Col du fémur cassé : comment l’éviter et le protéger ?

Le col du fémur cassé est l’une des blessures les plus redoutées ! En particulier chez les personnes âgées. Elle peut non seulement être douloureuse, mais aussi compromettre sérieusement l’autonomie et le maintien à domicile.

Mais comment en arrive-t-on là ? Et surtout, comment peut-on prévenir une telle fracture et assurer une protection optimale du col du fémur ? Plongez dans cet article pour découvrir des conseils pratiques et des solutions pour un quotidien plus sûr et serein.

Qu’est-ce que le col du fémur ?

Le col du fémur est la partie haute d’un os se situant dans la cuisse : le fémur. Situé à l’extrémité de cet os, le col du fémur ressemble à une boule et s’emboîte dans le bassin pour former l’articulation de la hanche.

Le col du fémur est une partie étroite et fragile qui relie la tête du fémur au corps du fémur. Il s’agit d’une zone très délicate, sujette aux fractures chez les personnes âgées notamment. Le col du fémur joue alors un rôle important en maintenant la tête du fémur en place et en aidant à stabiliser l’articulation de la hanche. Elle permet, entre autres, de bouger la jambe de manière fluide.

Parfois, il peut arriver que le col du fémur soit cassé ou fracturé. Ce qui cause de sérieux problèmes, puisqu’il s’agit d’une partie très importante du squelette !

La fracture du col du fémur

La fracture du col du fémur est plus fréquente chez les personnes âgées. En particulier chez les plus de 65 ans. En France, environ 90 % de ces fractures surviennent dans cette tranche d’âge.

Chaque année, plus de 60 000 personnes, en France, sont victimes de cette fracture. Et ce chiffre tend à augmenter en raison du vieillissement de la population.

Il est alors essentiel de comprendre les risques et les moyens de prévention pour éviter cette fracture. D’autant plus qu’elle peut avoir un impact significatif sur la santé, l’autonomie et la qualité de vie des personnes concernées !

Les causes et facteurs de risque d’une fracture du col du fémur

En France, en 2022, on estime que 90 % des fractures du col du fémur sont causées par une chute. Les 10 % restants sont causés par un traumatisme direct ou par l’ostéoporose.

Les causes d’une fracture du col du fémurDescription
Une chuteC’est la cause la plus fréquente d’une fracture du col du fémur, en particulier chez les personnes âgées.
Un traumatisme directUn accident de voiture, un choc violent, ou une chute d’une grande hauteur peuvent également causer une fracture du col du fémur.
L’ostéoporoseL’ostéoporose est une maladie qui entraîne une diminution de la densité osseuse, ce qui rend les os plus fragiles et plus susceptibles de fracture.
Les principales causes d’un col du fémur cassé

Le risque de fracture du col du fémur augmente avec l’âge (en particulier chez les femmes), avec la présence d’antécédents de fracture du col du fémur, l’ostéoporose et certaines maladies chroniques.

Les facteurs de risque d’un col du fémur casséDescription
L’âgeLe risque de fracture augmente avec l’âge, puisque les os deviennent plus fragiles en raison d’une densité osseuse et musculaire réduite. Le risque de chute est aussi plus présent chez les personnes âgées.
Le sexeLes femmes sont plus à risque de fracture du col du fémur que les hommes. Et ce, car la ménopause diminue la fixation du calcium, ce qui les rend plus susceptibles aux fractures liées à l’ostéoporose.
Les antécédents de fractureLes personnes qui ont déjà eu une fracture du col du fémur sont plus à même de subir une nouvelle fracture. Le risque de récidive est donc très important.
Les principaux facteurs de risque d’une fracture du col du fémur.

Il est important de consulter un professionnel de santé si vous présentez des facteurs de risque de fracture du col du fémur.

Les symptômes d’une fracture

Les symptômes d’une fracture du col du fémur comprennent :

  • Une douleur intense à la hanche, qui est souvent décrite comme une douleur sourde et lancinante.
  • Une impotence fonctionnelle, c’est-à-dire une incapacité à marcher ou à poser le pied sur la jambe touchée.
  • Une déformation de la cuisse, qui peut être visible à l’œil nu.
  • Un gonflement de la cuisse.
  • Une ecchymose, autrement dit une coloration bleue ou violette de la peau.

Le diagnostic d’une fracture du col du fémur est généralement posé sur la base des symptômes du patient et d’un examen physique. Des tests d’imagerie, comme une radiographie ou une IRM, peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic et évaluer la gravité de la fracture.

Dans certains cas, les symptômes peuvent être plus subtils, notamment chez les personnes âgées ou chez les personnes présentant d’autres problèmes de santé.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est important de consulter un médecin dès que possible.

Les conséquences d’un col du fémur fracturé

Les conséquences d’une fracture du col du fémur peuvent être graves, en particulier chez les personnes âgées.

Les principales conséquences d’une fracture du col du fémur sont :

  • Une perte d’autonomie : la fracture du col du fémur peut entraîner une incapacité à marcher ou à se déplacer de manière indépendante.
  • Une perte de masse musculaire : l’inactivité due à la fracture peut entraîner une perte de masse musculaire, ce qui peut rendre la rééducation plus difficile.
  • Une augmentation du risque de complications : les personnes âgées qui ont subi une fracture du col du fémur sont plus à risque de complications, telles que les infections, les caillots sanguins et les problèmes respiratoires.

La fracture du col du fémur est une fracture grave qui peut avoir des conséquences importantes sur la santé et la qualité de vie des personnes touchées. Il est donc important de connaître les facteurs de risque et les mesures de prévention pour réduire le risque de fracture.

Les traitements

Le traitement d’une fracture du col du fémur dépend de la gravité de la fracture. Les fractures simples peuvent être traitées par immobilisation avec une attelle ou une canne. Les fractures plus graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour réparer l’os.

Voici une liste non exhaustive des traitements suite à une fracture du col du fémur :

TraitementDétail du traitement
ImmobilisationL’immobilisation est le traitement le plus courant pour les fractures simples du col du fémur. Le patient est placé dans une attelle ou un plâtre pour immobiliser la jambe et permettre à l’os de guérir. La durée de l’immobilisation varie en fonction de la gravité de la fracture.
Intervention chirurgicaleL’intervention chirurgicale est le traitement le plus courant pour les fractures graves du col du fémur. L’objectif de l’intervention chirurgicale est de repositionner les fragments osseux et de les fixer en place. Les deux principales techniques chirurgicales sont l’ostéosynthèse et la pose d’une prothèse de hanche.
OstéosynthèseL’ostéosynthèse consiste à utiliser des implants chirurgicaux, tels que des vis, des plaques ou des clous, pour fixer les fragments osseux en place. L’ostéosynthèse est le traitement le plus courant pour les fractures non déplacées ou légèrement déplacées du col du fémur.
Pose d’une prothèse de hancheLa pose d’une prothèse de hanche consiste à remplacer la tête du fémur et la cavité articulaire de la hanche par des implants artificiels. La pose d’une prothèse de hanche est le traitement le plus courant pour les fractures déplacées ou comminutives du col du fémur.
RééducationAprès le traitement, le patient devra suivre une rééducation pour retrouver sa mobilité et sa force. La rééducation comprend généralement des exercices d’amplitude de mouvement, de renforcement musculaire et d’équilibre.
Les traitement du col du fémur en cas de fracture

Comment protéger son col du fémur ?

À un certain âge, la protection de votre col du fémur devient essentielle. Votre bien-être et votre mobilité en dépendent largement. Ce petit os situé dans votre cuisse joue un rôle crucial dans votre capacité à bouger et à maintenir votre indépendance. Il est donc primordial de prendre des mesures pour le protéger, car une fracture du col du fémur peut avoir des conséquences graves sur votre qualité de vie. La prévention est la clé, alors assurez nos mesures de prévention pour réduire vos risques de fracture du col du fémur !

Nos conseils de prévention

Il existe des mesures qui peuvent être prises pour réduire le risque de fracture du col du fémur, notamment :

  • Une alimentation équilibrée : une alimentation riche en calcium et en vitamine D est importante pour la santé des os.
  • Une activité physique régulière : l’activité physique aide à renforcer les os et à prévenir l’ostéoporose.
  • L’arrêt du tabac : le tabac peut affaiblir les os.
  • La prise de médicaments : dans certains cas, il peut être nécessaire de prendre des médicaments pour prévenir l’ostéoporose.

Il est important de consulter un médecin si vous présentez des facteurs de risque de fracture du col du fémur.

La ceinture Airbag

Ceinture Airbag

Découvrez la ceinture Airrbelt ! Une innovation révolutionnaire conçue pour assurer une protection quotidienne inégalée. Cette technologie brevetée est équipée d’airbags intelligents qui se déclenchent en quelques millisecondes pour protéger le col du fémur en cas de chute, sans aucune intervention nécessaire.

Légère et confortable, pesant seulement environ 1,3 kg, elle se porte discrètement sur les hanches, même par-dessus vos vêtements. Cette ceinture airbag est disponible en trois tailles pour s’adapter à tout le monde.

Grâce à sa batterie rechargeable, elle offre une autonomie impressionnante de 10 jours lorsqu’elle est portée 24 heures sur 24. Et elle se recharge en seulement 3 heures !

De plus, sa housse lavable facilite son entretien. Protégez-vous en toute confiance avec la ceinture Airrbelt, votre alliée pour une vie active et sécurisée.

Comment soigner les fractures du col du fémur ?

Le retour à domicile après une chirurgie d’une fracture du col du fémur peut être un défi, mais il existe des conseils qui peuvent aider à faciliter la transition.

  • Avant votre sortie de l’hôpital, assurez-vous d’avoir un plan pour votre retour à domicile. Cela peut inclure l’organisation d’une aide à domicile, la réservation d’un fauteuil roulant ou d’un déambulateur et la préparation de votre maison pour votre retour.
  • Demandez à un membre de votre famille ou à un ami de vous aider à vous déplacer. Vous devrez éviter de marcher pendant plusieurs semaines après la chirurgie, et il sera important d’avoir quelqu’un pour vous aider à vous déplacer autour de la maison.
  • Prenez votre temps pour vous remettre de la chirurgie. Ne vous forcez pas à faire trop de choses trop tôt.

Après une chirurgie, il est essentiel de prendre plusieurs mesures pour faciliter le retour à domicile.

Utilisez un fauteuil roulant ou un déambulateur pour éviter de marcher pendant plusieurs semaines. Demandez de l’aide pour monter et descendre les escaliers, apprenez à utiliser une canne ou un bâton de marche, et demandez de l’aide pour les tâches ménagères et la préparation des repas. Prenez des analgésiques pour soulager la douleur et suivez attentivement les instructions de votre médecin pour assurer une guérison optimale.

Avec une bonne planification et un soutien adéquat, vous pourrez regagner votre indépendance après cette opération !

Alors, comment éviter un col du fémur cassé ?

Un col du fémur cassé est une blessure redoutable, surtout chez les personnes âgées. Cette fracture peut compromettre gravement l’autonomie et le maintien à domicile. Et ce, puisque cette partie fragile de l’os, située dans la cuisse, joue un rôle crucial dans la mobilité.

En France, la majorité de ces fractures sont causées par des chutes. Et leur fréquence augmente avec l’âge ! Pour prévenir cette fracture, plusieurs mesures peuvent être adoptées : avoir une alimentation riche en calcium et vitamine D, pratiquer une activité physique régulière, arrêter le tabac et dans certains cas, prendre des médicaments pour prévenir l’ostéoporose.

Une innovation notable pour la protection du col du fémur est la ceinture Airrbelt, équipée d’airbags qui se déclenchent rapidement en cas de chute.

Après une chirurgie du col du fémur, le retour à domicile nécessite une planification et un soutien adéquats pour faciliter la récupération.

En somme, la prévention est la clé pour éviter une fracture du col du fémur et garantir une vie active et sécurisée.