100 euros de remise sur les fauteuils releveurs !

Quels aliments contre l’incontinence urinaire ?

Incontinence
Quels aliments contre l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est un problème gênant qui touche de nombreuses personnes, en particulier les femmes et les personnes âgées. Bien que des traitements médicaux existent et du matériel contre l’incontinence adulte, l’alimentation joue également un rôle important dans la gestion de cette condition. Certains aliments peuvent aggraver les fuites urinaires, tandis que d’autres peuvent aider à les prévenir.

Découvrez les boissons et aliments contre l’incontinence urinaire, à privilégier ou à éviter pour mieux contrôler votre vessie !

Les bons aliments pour la vessie

Les fruits bons pour la vessie

Les fruits sont généralement bénéfiques pour la santé de la vessie grâce à leur teneur en fibres, en vitamines et en antioxydants. Voici quelques fruits bons pour la vessie, à inclure dans votre alimentation :

  • Les myrtilles : riches en composés antioxydants appelés anthocyanes, elles peuvent aider à prévenir les infections urinaires.
  • Les agrumes (oranges, pamplemousses, citrons) : leur teneur en vitamine C peut renforcer les défenses immunitaires et prévenir les infections.
  • Les bananes : source de potassium, un minéral essentiel pour une fonction vésicale saine.

Les légumes

De nombreux légumes sont également recommandés pour leur apport en fibres, en vitamines et en minéraux bénéfiques pour la vessie :

  • Les légumes verts à feuilles (épinards, brocolis, choux) : riches en vitamines A, C et K, ainsi qu’en fibres.
  • Les carottes : une bonne source de vitamine A, essentielle pour la santé des muqueuses.
  • Les oignons et l’ail : ils contiennent des composés antibactériens naturels qui peuvent aider à prévenir les infections urinaires.

Autres aliments non diurétiques

Certains aliments non diurétiques peuvent également être bénéfiques pour la vessie :

  • Les produits laitiers faibles en gras : ils fournissent du calcium, un minéral important pour la santé de la vessie.
  • Les noix et les graines : elles sont riches en fibres, en protéines et en acides gras sains.
  • Les légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches) : une excellente source de fibres et de protéines végétales.

Les aliments diurétiques et irritants pour la vessie

Lorsqu’on aborde la gestion de l’incontinence, il est crucial de considérer l’impact de notre alimentation sur la fréquence et l’urgence des mictions. Certains aliments, reconnus pour leurs propriétés diurétiques, peuvent augmenter la production d’urine et exacerber les symptômes de l’incontinence.

Ces aliments diurétiques favorisent l’élimination des liquides du corps plus rapidement, ce qui peut être bénéfique dans certains contextes de santé, mais problématique pour ceux qui souffrent d’incontinence. Parmi ces aliments, on trouve certains fruits, légumes et boissons qui stimulent l’activité rénale et accélèrent le transit des liquides. Comprendre quels aliments éviter peut être une étape essentielle pour réduire les désagréments liés à l’incontinence et améliorer la qualité de vie !

Les légumes qui font uriner

Certains légumes ont des propriétés diurétiques, ce qui peut aggraver les fuites urinaires. Voici quelques exemples de légumes qui font uriner :

  • L’asperge
  • Le céleri
  • Les artichauts
  • Les oignons verts

Quels sont les fruits qui font uriner ?

Bien que la plupart des fruits soient bénéfiques pour la vessie, certains peuvent avoir un effet diurétique :

  • Les agrumes (oranges, pamplemousses, citrons) en excès
  • Les fruits rouges (fraises, framboises, mûres)
  • L’ananas

Autres aliments mauvais pour la vessie

D’autres aliments peuvent également irriter la vessie ou aggraver l’incontinence urinaire et sont à éviter. Voici quelques exemples d’aliments qui font uriner :

  • Les aliments épicés ou piquants (piments forts, curry, moutarde)
  • Les aliments riches en matières grasses
  • Les aliments transformés et riches en sel
  • Les boissons gazeuses et les jus de fruits concentrés

Les boissons à consommer en cas d’incontinence urinaire

Une bonne hydratation est cruciale pour maintenir une fonction vésicale optimale et prévenir les infections urinaires. Cependant, certaines boissons bonnes pour la vessie sont plus recommandées que d’autres pour les personnes souffrant d’incontinence urinaire.

  • L’eau reste la meilleure option pour rester bien hydraté sans irriter la vessie. En effet, elle n’a aucun effet diurétique et ne contient aucun additif susceptible d’aggraver les fuites urinaires. Il est recommandé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, en adaptant cette quantité en fonction de votre activité physique et de la température extérieure.
  • Les tisanes non diurétiques comme la camomille ou la menthe poivrée sont également d’excellents choix. Elles apportent une hydratation sans stimuler la production d’urine. De plus, la camomille possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à soulager les irritations de la vessie.
  • Le lait et les boissons végétales non sucrées (lait d’amande, de soja, etc.) sont également des options intéressantes. Elles fournissent des nutriments essentiels comme le calcium et les protéines, tout en restant non diurétiques. Cependant, il est préférable d’opter pour des versions non sucrées, car le sucre peut favoriser la prolifération des bactéries et augmenter le risque d’infections urinaires.

Quelle boisson est mauvaise pour la vessie ?

Certaines boissons mauvaises pour la vessie peuvent aggraver les symptômes d’incontinence urinaire et devraient être consommées avec modération ou évitées si possible.

  • Les boissons gazeuses et les sodas sont particulièrement déconseillés, car ils contiennent souvent du sucre et des édulcorants artificiels qui peuvent irriter la vessie et favoriser les infections urinaires. De plus, les bulles de gaz carbonique peuvent exercer une pression supplémentaire sur la vessie et déclencher des envies pressantes d’uriner.
  • Les jus de fruits concentrés, en particulier ceux à base d’agrumes (orange, pamplemousse) ou d’ananas, ont un effet diurétique prononcé qui peut augmenter la fréquence des mictions et les fuites. Leur teneur élevée en sucre peut également favoriser la prolifération bactérienne.
  • L’alcool, qu’il soit présent dans le vin, la bière ou les spiritueux, est un puissant irritant pour la vessie. Il peut provoquer une augmentation de la production d’urine et une diminution du contrôle des muscles vésicaux, aggravant ainsi l’incontinence.
  • Le café et les boissons énergisantes riches en caféine sont à consommer avec modération, car la caféine a un effet diurétique et peut stimuler la contraction de la vessie. Cela peut entraîner des envies pressantes et fréquentes d’uriner, augmentant ainsi le risque de fuites.

Quelle est l’importance des aliments contre l’incontinence urinaire ?

Bien que l’alimentation ne soit pas un remède miracle contre l’incontinence urinaire, elle peut jouer un rôle important dans la gestion de cette affection

Une alimentation équilibrée, riche en fibres, en vitamines et en minéraux, peut contribuer à maintenir une bonne santé vésicale et à prévenir les infections urinaires.

Chaque personne réagit différemment aux différentes boissons. Il peut être utile de tenir un journal alimentaire pour identifier les boissons qui semblent aggraver ou améliorer vos symptômes d’incontinence urinaire. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé si vous avez des questions ou des préoccupations ou si les symptômes persistent ou s’aggravent,

Pour se sentir en sécurité à tout moment, il existe des protections urinaires dédié aux pertes très légères. Vous vous sentez protégé en toutes circonstances.